Un texte de Béatrice Delvaux, rédactrice en chef du journal le Soir, bien que tout ce qu’elle dit est tellement évident, car quelle différence y-aurait t’il entre mes (ou vos) amis flamands, wallons, juifs, arabes, français, anglais ou sénégalais? déjà enfermer des êtres humains dans dans des tiroirs genre « flamand », « wallon » etc, ça ne me plait pas, mais pour nos petites têtes c’est bien sur plus facile, dès que c’est rangé, plus besoin de se casser les méninges, c’est emballé, changeons de crèmerie, un autre tiroir n’attend que ça … il est bien sur certain que la majorité des personnes qui vivent en Flandre sont des gens bien, que tout cet amas de stupidité est développé par quelques crétins qui ont réussi à accéder au pouvoir, et qui perdent leur temps et le nôtre au lieu de s’occuper des choses vraiment importantes, mais ce texte nous rappelle bien qu’il ne faut jamais faire d’amalgame, qui oserait prétendre suite aux affaires de Charleroi, que tous les wallons sont des escrocs?

Je voudrais vous dire ……
Je voudrais vous dire que tous les soirs du lundi au jeudi, il y a à 22h une fantastique émission, bourrée de Flamands, d’intelligence et d’humour, mais oui. Le Slimste mens, cartonne avec un présentateur craquant, Erik Van looy, par ailleurs cinéaste de talent.
Je voudrais vous dire qu’il y a à Gand, un échevin Open VLD , petit-fils de Willy De Clercq, qui pense que les vrais problèmes ne sont pas communautaires et l’écrit dans un quotidien flamand.
Je voudrais vous dire qu’en Flandre, vit la famille Goossens. Dans la famille Goossens, il y a le père, Paul, qui a écrit qu’il ne souhaitait pas vivre dans la Flandre de De Wever, un homme qui décide qui sont les bons et les mauvais flamands; il y a le fils aîné, Jan, qui dirige le KVS, Théâtre Royal Flamand, qui a rédigé un « contre warande »et accueille en plein Bruxelles dans un théâtre au conseil duquel siège le Vlaams Belang, des pièces en français, en swahili, avec des noirs, des wallons des marocains. ; il y a le fils aîné, Ruud, qui publie dans le Morgen les analyses, les enquêtes et les éditos les plus objectifs et modérés de Flandre.
Je voudrais vous dire qu’il y a une femme, Béa Cantillon, qui vient de produire avec des professeurs francophones, une étude approfondie permettant de concilier efficacité, régionalisation des compétences et système social belge.Read more »