Bande-annonce du film-documentaire de Jean-Paul Jaud

La courageuse initiative d’une municipalité du Gard, Barjac, qui décide d’introduire le bio dans la cantine scolaire du village. Le réalisateur brosse un portrait sans concession sur la tragédie environnementale qui guette la jeune génération : l’empoisonnement de nos campagnes par la chimie agricole (76 000 tonnes de pesticides déversées chaque année sur notre pays) et les dégâts occasionnés sur la santé publique. Un seul mot d’ordre : Ne pas seulement constater les ravages, mais trouver tout de suite les moyens d’agir, pour que, demain, nos enfants ne nous accusent pas.

Un montage photoshop que j’ai bidouillé à partir d’une photo d’Ariane Bratz et du tableau de Brueghel, je la montre sur mon blog car elle est appréciée par les habitants du quartier de Pierreuse où plusieurs de mes amis habitent, l’horrible tour en construction est une extension du palais de justice, ça fait plus de 10 ans (et je ne sais pas combien en euros) que les habitants de ce quartier luttent pour empêcher la construction de cette monstruosité qui leur gâche la poésie du paysage

lien explicatif lien2 lien3