Une mère, qui s’occupe des sans-abris, et sa fille, première dauphine de Miss Flandre orientale, ont mis au point un concours de Miss SDF. La gagnante remporte un an de logement. Article de la DH

Alors ça c’est vraiment une idée qu’elle est bonne, des gens qui n’ont plus rien vont pouvoir accéder au monde vrai, celui de la grâce, de la beauté, de l’élégance, de la réussite sociale, de la mode, du fric et de la femme-objet-qui-défile-en-maillot-devant-un-jury-comme-au-concours-de-la-plus-belle-vache

Il est certain que cette brave dame n’avait pas de mauvaise intention quand elle a imaginé ce scénario qu’on oserait sans doute pas tourner au cinéma, mêler ses deux visions du monde, celui de sa miss de fille et celui des pauvres dont elle s’occupe … et comme dit mon amie Linda, après un an, la gagnante verra le carrosse se transformer en citrouille et elle se retrouvera dans la rue

Patrick, suite a la mort de son ami André, handicapé en fauteuil roulant réduit a venir dormir dans un bois sans tente ni protections en plein hiver, a commencé une grève de la faim le 15 Janvier 2008 pour soutenir la démarches des associations d’aide aux sans logements ou aux mal logés auprès du gouvernement.[dailymotion x4684s nolink]