POUR SIGNER LA PETITION

bruno guigueLe gouvernement a limogé brutalement un sous-préfet, M. Bruno Guigue, coupable à ses yeux d’avoir écrit quelques vérités sur l’occupation des territoires palestiniens par Israël. Ce faisant, il n’aurait pas respecté le « devoir de réserve », a indiqué à la presse Madame Alliot-Marie.
L’intéressé ne s’est pourtant pas exprimé en sa qualité de sous-préfet, il n’a livré aucun secret professionnel, il n’a pas mis en cause la sécurité de l’Etat. Il a écrit, en tant qu’analyste et écrivain, un papier sur le site « oumma.com » en réaction à un article paru dans « Le Monde » dans lequel les auteurs condamnaient violemment l’ONU accusée par eux de mettre en cause, ni plus ni moins, les droits de l’homme. Dans sa démonstration, M. Guigue a « osé » parler d’un aspect du vrai visage de l’occupation israélienne. Les réalités dénoncées par Bruno Guigue sont des faits établis, connus de tous.
« L’obligation de réserve » invoquée pour le limoger sur le champ est en outre un concept à géométrie particulièrement variable. Régulièrement en effet des hauts fonctionnaires expriment des opinions politiques sur Israël sans pour autant être l’objet de sanctions. Mais toute la différence tient en ce que leurs propos viennent en soutien à des actions de cet Etat pourtant tenues hors la légalité internationale.
Monsieur Bruno Guigue est donc l’objet d’une décision clairement politique.
Et au travers le cas du sous-préfet de Saintes, le gouvernement souhaite aussi faire un exemple destiné à intimider l’ensemble de la fonction publique. Aujourd’hui, c’est la situation de Bruno Guigue qui est en jeu mais c’est aussi l’avenir de tous qui se joue. Ne pas réagir, nous ferait assumer la responsabilité de jours encore plus sombres demain.
C’est pourquoi nous exprimons notre solidarité à Bruno Guigue, nous saluons son courage, et nous nous élevons contre la sanction prise à son encontre car elle est de nature politique tandis que ses propos sont salutaires. C’est pour nous une façon d’exiger qu’en la matière, comme en d’autres, il ne saurait y avoir en aucun cas de politique dite du « deux poids, deux mesures »

LA PÉTITION

Lu sur Basta

[Michael Moore Р24/03/2008 РTraduction : Gr̩goire Seither ]michael moore

Chers amis,

C’est ironique n’est-ce pas, que ce soit précisément le Dimanche de Pâques que meure le quatre millième soldat américain en Irak. Rappelez moi ce que disait ce prédicateur « radical », comme quoi Dieu, dans sa sagesse infinie, ne « bénissait » pas particulièrement les Etats-unis ces derniers temps. Est-ce que cela vous étonne ?

4 000 morts. Les statistiques éparses permettent d’estimer à plus de 100 000 les blessés graves et les mentalement détruits par cette guerre. Quand aux Irakiens, même les experts militaires commencent à accepter l’idée que le nombre de victimes puisse avoir atteint le million.

Nous allons payer les conséquences de tout cela pendant longtemps encore. Dieu va continuer à bénir l’Amérique.

Et pendant tout ce temps, où est notre Darth Vader national ? Et bien il est – entre autres – à la télévision cette semaine. Un journaliste d’ABC News a posé une question à Dick Cheney concernant l’Irak : « Deux tiers des Américains disent que cette guerre n’en vaut pas la peine. »

Cheney lui a coupé la parole avec une réponse lapidaire : « Et alors ? »

Read more »

Renaud interpelle les Etats-Unis dans une page de publicité publiée dans Le Monde et l’International Herald Tribune du samedi 15 décembre 2007 , leur demandant de se mobiliser pour trois Américains également otages des Farc.

Son texte, rédigé en anglais avec une traduction en bas de page, est surmonté des drapeaux français et américain et de la mention « Good morning America ».

Bonjour Amérique, ce n’est pas un test, ce n’est pas une publicité.

C’est pour vous demander d’élever vos voix pour 3 Américains actuellement retenus en otages par les Farc. Ces hommes, des époux, des pères, des fils, sont Marc Gonsalves, Keith Stansell et Thomas Howes. Des époux, des pères, des fils, otages depuis 4 ans.

Toute ma vie j’ai lu vos livres, vos Steinbeck, Hemingway, Kerouac, Fitzgerald et Jack London.

Toute ma vie j’ai aimé vos films, James Dean, Robert Redford, Jane, Peter & Henry Fonda, vos héros sauvant le monde des douzaines de fois.

Toute ma vie j’ai écouté vos chansons, des artistes comme Dylan, Springsteen, Pete Seeger, Joan Baez, Johnny Cash, Woddy Guthrie, Morrison…
Nous sommes amis depuis tellement longtemps, Amérique, que nous avons tendance à l’oublier de temps en temps.

Mais mainteant, Amérique, j’ai besoin de toi.

Je suis un chanteur-auteur-compositeur français qui a été élevé, éduqué et inspiré par votre pays, vos artistes. Je sais que ma voix, mon appel, ne feront probablement pas de différence mais j’aime à croire « Qui sauve une vie sauve l’humanité ».

Pour ce faire, je vous demande de diffuser cette information concernant la situation critique dans laquelle se trouvent ces hommes.

Parlez à vos gouverneurs, sénateurs, vos politiciens, votre président. Aidez à la libération des otages de ce groupuscule rebelle colombien. Aidez-nous à attirer l’attention des médias.

Trois mille otages parmi lesquels 3 Américains: Gonsalves, Stansell et Howes. Trois mille otages parmi lesquels la citoyenne franco-colombienne Ingrid Betancourt, otage depuis presque 6 ans. Des politiciens, des soldats, des policiers colombiens, eux aussi otages depuis près de 10 ans pour certains.

Une intervention armée les condamneraient à mort.

Un accord humanitaire les libérerait.

Faites la différence. Aidez-moi, aidez les. »

Renaud

vu sur www.maah3.com merci à Christiane S. pour l’envoi