siné geluckCet article a été copié sur alterinfo.net
(Et voilà c’est reparti, la liberté d’expression à 2 vitesses …)

A l’initiative d’Éric Martin, Benoît Delépine et Lefred-Thouron, une pétition est lancée pour soutenir Siné. […] Le texte figure ci-dessous. De légères corrections de détail, qui ne changeront rien au ton et au propos, doivent encore être faites.

Les signatures (nom, ville, occupation ou boulot) doivent nous parvenir au plus tard vendredi 18 juillet au soir.
provost.tatum@telenet.be
Elles seront transmises illico à Éric Martin.

le texte à mettre dans l’email:

SINÉ : SA VIE, SON OEUVRE, SON CUL, PHILIPPE VAL

Le mardi 8 juillet, sur les ondes de RTL, Claude Askolovitch, journaliste du Nouvel Observateur dénonçait « un article antisémite dans un journal qui ne l’est pas ». Claude Askolovitch faisait allusion à une chronique de Siné dans Charlie Hebdo dont nous reproduisons le texte ici :

« Jean Sarkozy, digne fils de son paternel et déjà conseiller général de l’UMP, est sorti presque sous les applaudissements de son procès en correctionnelle pour délit de fuite en scooter. Le Parquet a même demandé sa relaxe ! Il faut dire que le plaignant est arabe ! Ce n’est pas tout : il vient de déclarer vouloir se convertir au judaïsme avant d’épouser sa fiancée, juive, et héritière des fondateurs de Darty. Il fera du chemin dans la vie, ce petit ! »

Effrayé par la perspective d’un procès pour antisémitisme, Philippe Val, directeur de publication, a enjoint à Siné de signer une lettre d’excuses dans Charlie Hebdo, ce que le caricaturiste a refusé de faire.

En conséquence, la direction de Charlie envisage de suspendre sa collaboration avec Siné.

Où est l’antisémitisme dans le texte de Siné ? Il y dénonce seulement, avec le ton fleuri qui est sa marque de fabrique, l’opportunisme du fils du président de la République.
Philippe Val et la direction de Charlie Hebdo se sont couchés devant Jean Sarkozy, grand bien leur fasse, leurs lecteurs apprécieront.
D’autres continuent à la radio de faire des procès en antisémitisme comme certains, naguère, en sorcellerie.

Nous connaissons bien Siné : sa grande gueule, sa violence intellectuelle, son humour et surtout sa maison ouverte à tous :
Juifs, Arabes, Français, Noirs, Auvergnats, Bretons, pédés, communistes (liste non exhaustive), tous unis pour conchier autour d’un (ou plusieurs) verre une société de plus en plus bien-pensante et moraliste. Siné c’est ça. Pas ce que peuvent déblatérer sur son compte Philippe Val et Claude Askolovitch.

C’est pourquoi nous lui apportons notre soutien total et inconditionnel.
Siné n’est pas antisémite.
Siné n’aime pas les cons.
Siné est un anar.
Vive Siné !
[www.myspace.com/soutienasine]url:www.myspace.com/soutienasine

POUR SIGNER LA PETITION

bruno guigueLe gouvernement a limogé brutalement un sous-préfet, M. Bruno Guigue, coupable à ses yeux d’avoir écrit quelques vérités sur l’occupation des territoires palestiniens par Israël. Ce faisant, il n’aurait pas respecté le « devoir de réserve », a indiqué à la presse Madame Alliot-Marie.
L’intéressé ne s’est pourtant pas exprimé en sa qualité de sous-préfet, il n’a livré aucun secret professionnel, il n’a pas mis en cause la sécurité de l’Etat. Il a écrit, en tant qu’analyste et écrivain, un papier sur le site « oumma.com » en réaction à un article paru dans « Le Monde » dans lequel les auteurs condamnaient violemment l’ONU accusée par eux de mettre en cause, ni plus ni moins, les droits de l’homme. Dans sa démonstration, M. Guigue a « osé » parler d’un aspect du vrai visage de l’occupation israélienne. Les réalités dénoncées par Bruno Guigue sont des faits établis, connus de tous.
« L’obligation de réserve » invoquée pour le limoger sur le champ est en outre un concept à géométrie particulièrement variable. Régulièrement en effet des hauts fonctionnaires expriment des opinions politiques sur Israël sans pour autant être l’objet de sanctions. Mais toute la différence tient en ce que leurs propos viennent en soutien à des actions de cet Etat pourtant tenues hors la légalité internationale.
Monsieur Bruno Guigue est donc l’objet d’une décision clairement politique.
Et au travers le cas du sous-préfet de Saintes, le gouvernement souhaite aussi faire un exemple destiné à intimider l’ensemble de la fonction publique. Aujourd’hui, c’est la situation de Bruno Guigue qui est en jeu mais c’est aussi l’avenir de tous qui se joue. Ne pas réagir, nous ferait assumer la responsabilité de jours encore plus sombres demain.
C’est pourquoi nous exprimons notre solidarité à Bruno Guigue, nous saluons son courage, et nous nous élevons contre la sanction prise à son encontre car elle est de nature politique tandis que ses propos sont salutaires. C’est pour nous une façon d’exiger qu’en la matière, comme en d’autres, il ne saurait y avoir en aucun cas de politique dite du « deux poids, deux mesures »

LA PÉTITION

Lu sur Basta

[Michael Moore Р24/03/2008 РTraduction : Gr̩goire Seither ]michael moore

Chers amis,

C’est ironique n’est-ce pas, que ce soit précisément le Dimanche de Pâques que meure le quatre millième soldat américain en Irak. Rappelez moi ce que disait ce prédicateur « radical », comme quoi Dieu, dans sa sagesse infinie, ne « bénissait » pas particulièrement les Etats-unis ces derniers temps. Est-ce que cela vous étonne ?

4 000 morts. Les statistiques éparses permettent d’estimer à plus de 100 000 les blessés graves et les mentalement détruits par cette guerre. Quand aux Irakiens, même les experts militaires commencent à accepter l’idée que le nombre de victimes puisse avoir atteint le million.

Nous allons payer les conséquences de tout cela pendant longtemps encore. Dieu va continuer à bénir l’Amérique.

Et pendant tout ce temps, où est notre Darth Vader national ? Et bien il est – entre autres – à la télévision cette semaine. Un journaliste d’ABC News a posé une question à Dick Cheney concernant l’Irak : « Deux tiers des Américains disent que cette guerre n’en vaut pas la peine. »

Cheney lui a coupé la parole avec une réponse lapidaire : « Et alors ? »

Read more »

Les 162 sans-papiers grévistes de la faim à Bruxelles rue Royale ont recommencé mardi, à s’alimenter. Après de longues négociations avec le Ministre de l’Intérieur (50 jours ! ! !), ils ont obtenu une carte de séjour temporaire de 3 mois, ce qui pourrait leur permettre d’introduire une demande de régularisation en toute légalité. Mais leur état de santé est difficile: cela faisait 50 jours qu’ils refusaient de s’alimenter.

[youtube hOSSWKtG_5k&rel]

lu chez basta et sur rtbf.be

Patrick, suite a la mort de son ami André, handicapé en fauteuil roulant réduit a venir dormir dans un bois sans tente ni protections en plein hiver, a commencé une grève de la faim le 15 Janvier 2008 pour soutenir la démarches des associations d’aide aux sans logements ou aux mal logés auprès du gouvernement.[dailymotion x4684s nolink]

La culture se meurt, c’est bien de le rappeler, si on ne va pas vers elle, elle ne viendra pas d’elle même c’est sur, et qui est responsable … les médias c’est certain, quand on lance le mot « blues » l’écho répond « mademoiselle chante le blues », à « rock » le retour est « johnny », le jazz c’est de la musique de vieux, la bonne chanson française c’est benabar (prix de la musique) la totale désolation … le vide de l’esprit et de l’âme, ah oui l’âme un concept religieux … ça n’existe pas en réalité, la créativité, c’est dans la publicité que ça se passe, le but ultime de la vie c’est que ça rapporte, le ça pouvant bien sur être n’importe quoi , plus de rêves, terminée cette époque, plus de grande cause « Imagine all the people » bien fini tout ça, hé ben non je suis sur que plusieurs John Lennon existent encore sur cette planète, la seule différence avec l’original, c’est qu’on le passait à la radio et à la télé lui, aujourd’hui bien heureusement on a star academy pour le remplacer