Mon pote s’en est allé …

Homme généreux, empli de bonté vraie, tellement attachant, fragile, blessé par l’existence mais debout et souriant jusqu’au bout, je ne t’oublierai jamais, merci Jaco, tu n’en étais pas conscient mais c’est incommensurable tout ce que tu m’as apporté, je ne t’oublierai jamais, repose en paix mon pote

Jacques Carpentier soufflait dans son instrument avec seulement 2 litres d’air dans les poumons

Ci-dessous des extraits de son CD « my one and only loves »

Publié dans hommage, Mes Amours Tagués avec : , , , ,
8 commentaires sur “Mon pote s’en est allé …
  1. francesco dit :

    Je ne te connaissais pas mais mon ami Frank m’a offert ton disque, et deux choses mon retenu en l’écoutant, c’est que d’abord c’est beau ce disque à  l’écouter et ce qui m’a aussi retenu c’est le vouloir de faire ce que tu as fait avec ton handicap pulmonaire, alors bravo à toi, car d’autres pourront prendre exemple sur toi que quand on veut on y arrive. Bravo mec.

  2. COPUS daniele dit :

    Un bel exemple de courage!
    de talent, la force de se battre jusqu’au bout et vaincre! car tu resteras toujours parmi nous grâce à  ton disque! Merci et aussi à  Franck qui est un véritable allié avec le coeur sur la main!
    Merci merci merci

  3. COPUS daniele dit :

    Un bel exemple de courage et de persévérence!
    Merci pour la belle musique!
    Mes pensées vont vers vous!
    Danièle

  4. COPUS daniele dit :

    Je pense bienà  vous et vous envoie mes sincères condoléances.
    Je ne peux que répéter les derniers commentaires et j’y adhère complètement.
    Plus que jamais nous devons nous serrer les coudes et si je peux faire quelque chose, ne pas hésiter à me demander!

  5. Wendy dit :

    Il va beaucoup nous manquer hein? C’est tlmt vrai tout ce que tu as dit papa, Je t’aime fort. Et tu étais un très bon ami pour lui, je suis certaine qu’il savait qu’il était important pour toi et qu’il t’apportait bcp. Tout comme toi tu lui a apporté tlmt de choses. C’était quelqu’un de formidable, comme on en croise rarement. Je l’aimais beaucoup. Et toi aussi mon papounet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*