Lettre à Obama d’une Israélienne pour la paix

Obama,
Enlevez-moi cette douleur au creux de l’estomac !
Obama, Ils disent que vous allez changer le monde. Faites-moi une faveur ! Venez et changez ma vie, personnellement.
Venez en Israël. Libérez-nous de contrôler d’autres personnes. Venez et forcez-nous à faire ce qui est clair et écrit, juste et nécessaire.
Venez et faites-nous sortir des territoires occupés.
Faites-le pour que je n’aie pas à me lever tôt le matin. Je déteste me lever tôt pour aller aux checkpoints, regarder et pleurer.
Faites-le pour que je n’aie plus à voir des enfants âgés de 19 ans, qui ont été convaincus dans la croyance qu’ils défendent leur foyer, en pointant des fusils sur des enfants âgés de 5 ans.
Faites-le pour que, lorsque ma fille prend une douche pendant une demi-heure, je n’aie pas à penser à ces familles qui apportent de l’eau de puits lointains, sur le dos des ânes, dans des bouteilles de coca-cola.
Faites-le pour que, quand je me tiens dans la file d’un supermarché, je n’aie pas à penser à ces innombrables personnes qui font la queue aux checkpoints, à l’intérieur et en dehors des villes, sur le chemin de l’école, en visite à des proches, en route vers des hôpitaux ou pour aller travailler.
Faites-le pour que, quand ma soeur se précipite à l’hôpital pour donner la vie, et quand j’emmène mon mari en urgence à l’hôpital, pratiquement avec les feux rouges clignotants, je n’aie pas à penser à ces femmes prêtes à accoucher, aux malades du cœur et aux blessés, qui sont déplacés d’une ambulance sans permis, dans une autre ambulance avec un permis.
Faites-le pour que, quand je vois un soldat en uniforme dans la rue, je ne me demande pas ce qu’il a fait la nuit dernière. Dans quelle maison il est entré, en pointant son arme ? Quel garçon il a tabassé dans les ruelles d’Hawara, parce qu’il n’a pas souris de la « bonne manière » ?
Faites-le pour que, le matin je n’aie pas à entendre la satisfaction dans la voix du présentateur des informations, qui rapporte que l’armée a tué six terroristes : six personnes sans noms, sans mamans.
Obama,
Cette année je ne suis pas allée à la récolte des olives pour aider les palestiniens. Cela n’a pas été possible. S’il vous plaît, faites en sorte que je ne souffre pas des affres de la conscience parce que je n’en fais pas assez. Parce que je vis ma propre bonne vie, en poursuivant ma carrière, pendant que, pour les autres, sortir simplement de chez soi, sains et saufs, est une carrière en soi.
S’il vous plaît, soulagez-moi de cette douleur que j’ai tout le temps au plus profond de mon ventre. Elle ne s’arrête jamais. Je ne peux jamais vraiment me réjouir de la vie, de mes amis, de mes enfants, de mon travail.
Parce que mon esprit est préoccupé par l’image de ce garçon ligoté, les yeux bandés, et de cette petite fille âgée de trois ans qui a été frappé à la tête par le carrousel au check-point, et les barrières de crasse, les blocs de béton qui empêchent la vie, de tellement de gens, de couler doucement.
Venez Obama.
Venez et sauvez-nous de nous-mêmes.
Et si c’est ce qu’ils veulent dire quand ils disent que vous n’êtes pas un ami d’Israel.
Alors, ne soyez pas un ami !
Nous avons déjà des amis qui nous arment et justifient chacune des horreurs que nous accomplissons.
Sauvez-nous de la Cour Internationale. Soyez un véritable et vrai, ami !
Sauvez-nous de nous-mêmes.
Et ne faites pas cela pour le monde.
Faites cela uniquement pour moi ! Ainsi je pourrai avoir la paix.
Vous avez cette dette envers moi. Je ne crois pas en Dieu mais pourtant j’ai prié pour vous !
J’ai écrit cette lettre le jour où vous avez été élu, avant qu’Israël attaque la bande de Gaza.
Avant que les médias israéliens tombent en extase en regardant Gaza en flammes.
Cette lettre a été écrite par une femme israélienne, membre de l’association Machsom Watch.
Machsom Watch-Checkpoint Watch a été crée en 2001 par des femmes israéliennes dans l’objectif de contrôler et rapporter les violations des droits humains commises aux check-points en Cisjordanie et à Jérusalem. Elle rassemble des femmes israéliennes unies dans leur opposition à l’occupation et la volonté du respect des droits de l’homme.
source alterinfo.net

Publié dans Humanité, Politique/Monde Tagués avec : , , ,
3 commentaires sur “Lettre à Obama d’une Israélienne pour la paix
  1. d'archambeau dit :

    il existe à Paris et probablement ailleurs un groupement de juifs qui tentent de persuader les Palestiniens que tous ne sont pas des ennemis et veulent prouver qu’un bonnepartie d’entre eux pensent comme cette dame. J’en connais un, ami d’enfance, qui a échappé très difficilement à la Shoah . . . j’ai appris par un document qu’il avait surgi en Israêl une bande de givrés qui s’habillent en uniformes nazis et se réclament de cette horreur . . . . le monde continue à devenir fou ! cela ne m’empêche pas de détester la folie islamiste et cela ne fait que renforcer ma détestation des religions obscurantistes qui font la honte de ce qu’on appelle encore l’humanité ! Pauvre Christ . . . . juif araméen que les catholiques continuent à dire qu’il a été « assassiné par les juifs » . . . . Pauvre Karl Marx, humaniste, honneur des juifs, pauvre Freud, lui aussi, pauvre Albert, vous n’avez pas mérité ça !

  2. François Torres Vila dit :

    je me joins à vous, avec ferveur.

  3. castera françoise dit :

    la majorité qui s’insurge contre la violence et l’injustice suffira-t-elle ? tant de malheurs et gant de souffrance…pourquoi ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*