Léo Ferré

Hommage √ɬ† L√ɬ©o parti il y a 15 ans … bien ouvrir les yeux vous permettra peut-√ɬ™tre de voir son aur√ɬ©ole, moi je la√ā¬† vois ūüėČ

La cigarette sans cravate
Qu’on fume √ɬ† l’aube d√ɬ©mocrate
Et le remords des cous-de-jatte
Avec la peur qui tend la patte
Le ministère de ce prêtre
Et la pitié à la fenêtre
Et le client qui n’a peut-√ɬ™tre
Ni Dieu ni ma√ɬģtre

Le fardeau bl√ɬ™me qu’on emballe
Comme un paquet vers les étoiles
Qui tombent froides sur la dalle
Et cette rose sans pétales
Cet avocat à la serviette
Cette aube qui met la voilette
Pour des larmes qui n’ont peut-√ɬ™tre
Ni Dieu ni ma√ɬģtre

Ces bois que l’on dit de justice
Et qui poussent dans les supplices
Et pour meubler le sacrifice
Avec le sapin de service
Cette procédure qui guette
Ceux que la société rejette
Sous pr√ɬ©texte qu’ils n’ont peut-√ɬ™tre
Ni Dieu ni ma√ɬģtre

Cette parole d’Evangile
Qui fait plier les imbéciles
Et qui met dans l’horreur civile
De la noblesse et puis du style
Ce cri qui n’a pas la rosette
Cette parole de prophète
Je la revendique et vous souhaite
Ni Dieu ni ma√ɬģtre

———————————————————-

et en prime, une √Ö‚Äúuvre toute fraiche d’ Yves Budin


———————————————————-

  • Mes 61 ans en 2012 avec mes amis
  • Hommage √ɬ† Miriam Makeba
  • Brel Brassens Ferr√ɬ© l’interview culte
  • Mon idole √ɬ† Toulouse … il y a 10 ans
  • Ferr√ɬ©, je cause et je gueule
  • Tagués avec : , , ,

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    *

    *