Une mère, qui s’occupe des sans-abris, et sa fille, première dauphine de Miss Flandre orientale, ont mis au point un concours de Miss SDF. La gagnante remporte un an de logement. Article de la DH

Alors ça c’est vraiment une idée qu’elle est bonne, des gens qui n’ont plus rien vont pouvoir accéder au monde vrai, celui de la grâce, de la beauté, de l’élégance, de la réussite sociale, de la mode, du fric et de la femme-objet-qui-défile-en-maillot-devant-un-jury-comme-au-concours-de-la-plus-belle-vache

Il est certain que cette brave dame n’avait pas de mauvaise intention quand elle a imaginé ce scénario qu’on oserait sans doute pas tourner au cinéma, mêler ses deux visions du monde, celui de sa miss de fille et celui des pauvres dont elle s’occupe … et comme dit mon amie Linda, après un an, la gagnante verra le carrosse se transformer en citrouille et elle se retrouvera dans la rue

«Si j’avais un message à envoyer au monde, ce serait de leur demander de se réveiller et de comprendre le niveau d’oppression que subit la population de Gaza et de répondre à la tragédie et à la crise humanitaire qui se déroule ici, et de remettre en cause la complicité de nos gouvernements en Occident et également des régimes arabes dans le massacre quotidien de la population de Gaza», a déclaré la militante irlandaise des droits de l’homme, Caoimhe Butterly.

article complet sur alterinfo.org
%gaza%

La folie des grandeurs qui règne actuellement à Dubai fait émerger des constructions gigantesques et spectaculaires. Les bâtiments de béton, de verre et d’acier poussent comme des champignons.

Mais la face cachée de cette frénésie est beaucoup moins glorieuse, avec une véritable misère humaine touchant les 300.000 quasi esclaves qui œuvrent à la construction des chefs-d’œuvre architecturaux, parfois au péril de leur vie, et pour seulement quelques dollars par jour. Le correspondant du Guardian Ghaith Abdul-Ahad a choisi de tirer la sonnette d’alarme:

“Tous ces hommes sont les victimes d’une énorme escroquerie qui contribue au boom de la construction dans le Golfe. Comme des centaines de milliers de travailleurs migrants, ils ont tous payé plus de £1.000 ( 1.300 €) à des intermédiaires en Inde et au Pakistan. On leur avait promis deux fois plus que ce qu’ils gagnent réellement, plus des billets d’avion pour retourner voir leur famille une fois par an, mais aucun des hommes dans la pièce n’avait lu son contrat. Seulement deux d’entre eux savaient lire.

Une fois qu’ils arrivent aux Emirats Arabes Unis, les migrants sont à peine mieux traités que du bétail, sans accès au système de santé ni aux autres droits élémentaires. L’entreprise qui les emploie conserve leur passeport – et souvent un mois ou deux de salaire pour être certain qu’ils continuent à travailler. Et certains font ce travail pour seulement 400 dirhams (£62) par mois.”

Article précédent sur le même sujet

origine gizmodo

%humanite%

A propos des résultats de la Belgique aux J.O.
Les Jeux Olympiques de Pékin auront eu leurs prémisses et leurs retombées à tous les niveaux, locaux, nationaux, internationaux, presque universels et dans de nombreux domaines y compris en politique. Ce fut l’occasion, pour certains, une main sur le cœur, de montrer du doigt les défauts du voisin Chinois pour mieux occulter les siens.
Chez nous, dans notre petit Etat « Belgique », bien que nos résultats ne soient pas si mal, les réactions ne se sont pas fait attendre. Parmi celles-ci, suite aux déclarations de certains « frustrés de la médaille », la prise de position de notre Ministre Communautaire de la Jeunesse (et de l’Enseignement de Promotion Sociale), Marc Tarabella, qui propose de remplacer les cours dits « philosophiques » par des activités sportives.
Comment ose-t-il ? Alors que le Sport est de la compétence de Michel Daerden et l’Enseignement Obligatoire de celle de Christian Dupont ? Ces derniers ont, par ailleurs, évoqué leur position à ce sujet.
Presque d’un revers de la main, notre Ministre de l’Enseignement Obligatoire a balayé cette proposition en invoquant la « constitutionnalité » des cours philosophiques, « les bouleversements d’horaires » que le changement occasionnerait et surtout la crainte de « rouvrir le dossier » (du Pacte scolaire ?)
Read more »

« Les vérités scientifiques finissent toujours par s’imposer, parce que la vérité ne triomphe jamais, mais ses ennemis finissent par mourir.»
(Max Planck, Prix Nobel de physique 1918)
A visionner jusqu’au bout, ça vaut le coup … Un film de Jean-Yves Bilien Montage Bernard Bonnamour Durée 2 heures
[dailymotion k7pnDFmZ8sLAUkEi02]
[dailymotion k2gL7yb68sffTqEi6v]
[dailymotion k3hAgzdU2fdkLCEi7g]
[dailymotion k2AuG9QQcgaBAxEicI]
[dailymotion k4JXAh8f25YmMtEij4]
[dailymotion kz9tj39kuYh4rgEip7]
repéré sur alterinfo.net